Actualité

Les grands chantiers en France

Ces chantiers qui vont remettre la France au premier plan de l’Union Européenne


grand chantier en France

Avec la pandémie de Covid-19, et ses effets sur l'économie, de nombreux projets ont été retardés ou affaiblis et mis en attente, et nous assistons aujourd'hui à la reprise d'un grand nombre de ces projets. 

Dans cet article, nous avons une liste des grands chantiers qui vont marquer l'année 2022.

paris metro

Grand Paris Express

Le Grand Paris est sans doute le plus notable des projets prestigieux lancés récemment, le futur réseau de métro, qui fera une boucle de 200 kilomètres autour de la capitale, sera couvert de trains automatiques et entouré de 68 nouvelles stations.

La première moitié de ces projets devrait être achevée d'ici 2024 (l'année où Paris espère accueillir les JO) et l'autre moitié d'ici 2030. Ce projet titanesque, initié par Christian Blanc sous la direction de Nicolas Sarkozy, n'est plus une chimère : les études sont terminées et les premières étapes des travaux débutent avec le prolongement de la ligne 14 vers Orly et le début du creusement de la ligne 15, qui suit un arc de cercle au sud de la capitale entre Issy-les-Moulineaux et Champigny.

olympic

Village Olympique Paris 2024

Ouvrage central de Paris 2024, les villages olympique et paralympique, estimés à 3,5 milliards d'euros. Le top départ des travaux de cet équipement hors normes avait été donné le 4 novembre 2019, suivi d'une phase de démontage et de préparation du site.

Le projet de développement est porté par la SOLIDEO (Société de Livraison des Travaux Olympiques) en partenariat avec la société Plaine Commune Développement. Le village s'étendra sur 51 hectares, à proximité du carrefour de la Seine et de Pleyel, et à la jonction des communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L'Île-Saint-Denis. Il devrait être achevé d'ci fin 2023, soit quelques mois avant le début des JO de Paris.

Ce village accueillera 15 615 membres de la délégation (athlètes, entraîneurs, instructeurs, équipes médicales, etc.) et accompagnateurs. Après les Jeux, le village sera transformé en un nouveau quartier urbain avec 300 000 mètres carrés de bâtiments qui abriteront 6 000 habitants et 6 000 employés. A sa place, quelque 2 200 logements familiaux, 900 chambres d'étudiants, une crèche, un centre médical, deux hôtels, 100 000 m² de bureaux, des espaces commerciaux et artisanaux sont prévus.

Lyon

Gratte-ciel To-Lyon

C'est le plus grand chantier de l'agglomération lyonnaise. Ainsi, le projet To-Lyon lancé en 2019 devrait être le dernier grand projet emblématique mis en œuvre dans ce secteur sous le mandat actuel. Dans le secteur de la gare Part-Dieu, Thau-Lyon, à l'abri jusqu'à l'alternance politique, progresse à grands pas. Un outil de coffrage "auto-grimpant" a élevé le noyau de la tour jusqu'au 15e étage. A raison de deux semaines par niveau, il atteindra le 43e étage d'ici la fin de l'année, atteignant 170 mètres, un record lyonnais. 

Au début du projet, en 2013, la tour était double (Two-Lyon), d'où son nom. Autour du futur monolithe noir de l'agence d'architecture Dominique Perrault, tout un ascenseur de camions défile désormais en colonnes semi-militaires, synchronisées à dix minutes près par un logiciel de gestion des livraisons.  Le site est coordonné avec l'extension complexe de la gare Part-Dieu à son pied, dont les deux parties se rejoignent sous la place Charles-Berodier.

La date de livraison du projet est prévue pour 2023, la tour To-Lyon, haute de 170 mètres, elle accueillera notamment des bureaux (66.000 m2), des commerces (3.500 m2) ainsi qu'un hôtel quatre étoiles (10.500 m2) sur une surface totale de 80.0000 m2. Ce projet se chiffre à 600 millions d'euros d'investissements.

notre dame de paris

Notre-Dame de Paris

Le 16 juin 2020, l'archevêque de Paris, a annoncé que les travaux de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui a été partiellement ravagée par un incendie géant le 15 avril 2019, commenceront en 2021, dès que l'étape de consolidation de cette perle de l'art gothique sera passée. Selon le nouveau calendrier, les travaux de sécurisation et de consolidation devraient théoriquement s'achever au printemps 2021, les derniers travaux de restauration devant débuter en fin d'année.

Cet endroit, extrêmement difficile, a en effet connu de nombreux dangers. Il a d'abord été retardé à l'été 2019 en raison des mesures de lutte contre la pollution au plomb, puis les intempéries ont bloqué les travaux. La pandémie et l'enfermement depuis lors ont retardé le travail et ralenti les progrès. 

Le ministère de la Culture a rappelé que lors de sa dernière réunion le 9 juillet 2020, la Commission nationale du Patrimoine et de l'Architecture a approuvé le plan de restauration proposé, consistant en la restauration de l'architecture de Viollet-le-Duc, notamment en ce qui concerne la toiture et la flèche, tout en respectant les matériaux d'origine par l'utilisation du chêne pour la charpente et plomb pour le toit. A ce titre, le ministère a donné son feu vert à une rénovation à l'identique de Notre-Dame de Paris, et le monument est prévu d'être rendu au culte pour le 16 avril 2024.

autoroute

Autoroute A355

L'autoroute A355, ou le Contournement Ouest de Strasbourg, est le dernier grand projet autoroutier à être construit en France. L'A355 permettra de fluidifier le trafic autour de Strasbourg et de sa région. C'est aussi une autoroute de nouvelle génération destinée à accélérer la décarbonisation des transports et à favoriser le développement de nouvelles mobilités. 

Cette nouvelle autoroute facilitera le contournement de l'agglomération en offrant un nouvel itinéraire nord-sud alternatif et plus attractif. Ainsi, à Ittenheim, où l'échangeur permet d'accéder à l'A355 depuis la RN4, le pôle multimodal propose des parkings en covoiturage gratuits équipés de bornes de recharge. Un cabanon pour deux roues, ainsi qu'un arrêt d'autobus complètent l'offre de services. A Wendenheim, le chemin en surface est une piste cyclable. Tous les aménagements permettant les franchissements autoroutiers ont été construits plus larges que nécessaire pour accueillir à terme des pistes cyclables sur le réseau secondaire. De même, des voies dédiées au covoiturage et aux transports en commun sont envisagées sur la A35. 

Cette autoroute est d’une longueur de 24 kilomètres, à 2 fois 2 voies, dont la vitesse est limitée à 110 km/h, elle s’étend des communes d’Innenheim au sud et à Vendenheim au nord. Le transfert du trafic des camions de A35 vers l'A355 envisagé, réduira de 25 % les émissions de dioxyde de carbone, d'oxyde d'azote et de particules fines.